JdJ : le panto a 4 mois pour plier bagages + le commentaire de Maxime Zuber

Reconnu d’utilité publique par le canton de Berne, le Pantographe contribue à la vitalité culturelle, à la promotion et à l’attractivité de la ville de Moutier. Acteur essentiel de l’économie régionale, l’entreprise Tornos est non seulement un fleuron industriel, un des plus grands employeurs de la région jurassienne mais aussi un sponsor important (sportif et culturel).

Ces deux partenaires de la Municipalité se trouvent dans un litige de droit privé qu’il appartiendra à la justice de trancher. Pour prendre une image, le Conseil municipal est dans la situation déchirante de quelqu’un dont les deux meilleurs amis sont en instance de divorce.

Impossible d’intervenir sans sortir d’une posture médiane seule garante du respect et de la juste considération des deux partenaires. Impossible, pour une autorité politique respectueuse de l’état de droit, d’interférer dans une procédure civile. La seule voie possible consiste à conserver la confiance autant de Tornos que du Pantographe et à offrir les bons offices de la Municipalité aujourd’hui comme à l’issue de la procédure.

message facebook de Maxime Zuber, 31 octobre 2015