L’espoir est ténu, mais les pirates têtus | Le QJ

On croyait le Pantographe sauvé lorsqu’en avril 2013, le Musée du tour automatique et d’histoire (MTAH) avait renoncé au rachat de l’ancienne usine Junker…

La surprise n’en a été que plus grande au début octobre quand le propriétaire Tornos a annoncé l’expulsion du Collectif pour la culture.

Au Pantographe, on refuse d’accepter cette éventualité et on organise la résistance; chez Tornos, la direction affirme avoir besoin des locaux et répète que sa décision est irrévocable.

Le point avec ARNAUD BERNARDIN, dans l’édition de ce samedi 21 novembre.

Source: L’espoir est ténu, mais les pirates têtus | Le Quotidien Jurassien