Vos commentaires sont…….. . . .. .hu … .. . .. tout ça. Merci trop tout plein à vous tous.

On a fait une petite sélection de vos commentaires sur le site de la pétition, c’est pas que les autres sont pas bien, mais… y’en a trop ! Alors on en a choisi quelques uns. Merci à vous tous pour votre soutien, c’est ce qui nous fait tenir. C’est ça, le Panto.

Gaëlle Boegli Court : Le PANTO c’est la Vie, c’est les portes ouvertes indépendantes de l’Art, c’est la LIBERTÉ, c’est une Communauté, c’est des concerts et des souvenirs magiques, le PANTO fait partie de Moutier et a mérité de garder sa place!

Solange Schifferdecker, Bruxelles : Je signe alors que je suis voyage en Inde, parce que des lieux de création comme le pantographe, libres, sans pression, ouverts à tout projet artistique, des lieux pareils sont pratiquement inexistants en romande! Alors qu’ils sont vitaux pour une réelle création artistique sincère, et non uniquement commerciale! Longue vie au pantographe !!!

Paul maillard , Courroux : Le Pantographe est une oeuvre vivante. Ayons le courage d’accepter la beauté du pantographe.

Emilie Siegenthaler , Moutier : Parce que le Pantographe est un centre culturel très intéressant et j’aime ce que les artistes font.

Jean-Daniel Ruch Beograd, Serbie : le Panto est un atout pour la région Prévôtoise .

Jean-François Nussbaumer , Neuchâtel : Pour exprimer la solidarité de Kiosk-Art, lieu culturel à Neuchâtel également en situation de précarité.

Chadi Messmer, Le Locle : Je vous aime !

Nora Joos, Bern : Orte der Kultur nicht von unserer Erde verschwinden sollten.

Grégory Stauffer, Solothurn : Je refuse que l’on détruise une part de notre capital culturel au nom du pognon d’une grande entreprise.

José Guimarães , Bienne : Because… This association is singular… no other in the region has so much to offer in cultural issues, in so many levels. For all kind of artists or simply art lovers, the kind of support that young artists,and youth in general, get from this association is essential to the development and even EXISTANCE of those same artists and their art form… I would allow myself to say, even, that if the Panthographe dies…so does a part of the youth and their legacy.

Sarah Colomb, Glovelier : J’aime ce que vous faites et je n’ai pas envie que vous arrêtiez tout.

Mona Chibout, La Chaux-de-Fonds : J’admire et je soutien cette belle énergie que dépensent tous les membres qui font vivre le pantographe. Grâce à eux cette structure permet l’épanouissement de nombreux artistes et fait briller la culture au-delà des montagnes qui la protège (?) le pantographe, j’y suis passée et jamais je ne voudrais qu’il sombre.

Yaëlle Dällenbach , Luzern : On a besoin de ces lieux de culture qui nous font vibrer et qui offrent du rêve. Je remercie le Pantographe pour tout ce qu’il a offert à des artistes venus de Suisse et de l’étranger, et pour ce qu’il offre au quotidien à la population de la région. Ces lieux sont uniques, soutenons-les!

Cédric Prétat , Les Breuleux : C’est juste inhumain de faire dégager des gens, juste sous prétexte de faire “une cantine”… Ça me reste en travers de la gorge et j’espère sincèrement que le pantographe tiendra !

Eva Marlinge , Lausanne : Je signe car c’est un lieux d’une extrême richesse culturelle, d’une façon de penser égalitaire et d’un exemple d’éducation pour notre prochain.

Marcel Droz , La Chaux-des- Breuleux : “La culture c’est ce qui répond à l’homme quand il se demande ce qu’il fait sur la terre” Malraux . Toujours valable…

Angelique Grandgirard , France : au fin fond du sud de la france, on pense à vous et vous soutien ! L’énergie du Panto déborde et fera tout pour que ça dure ! qu’on se le dise .

Cyrille Voirol, Bévilard : Pour le maintien d’un espace de création, pour permettre la poursuite d’une démarche originale et innovante.

Jehan Vauhtier, Bern : Le monde culturel de la région n’a pas le droit de disparaître ainsi, nous avons besoin de cette culture et le pantographe fait parti de ces endroits où l’on aime partager des moments et faire des merveilleuses rencontres humaine et artistique!!

Cyril Gatherat, Courtedoux : Parce-que le Panto doit continuer, et surtout n’a aucune raison de cesser.

Andreas Lareida Bern,  : Das Panto ist ein besonderer Ort der Begegnung, des Zusammenlebens, der Kunst und Kultur. Ein Ort, der so nicht einfach austauschbar ist.

Auriane Voillat, Porrentruy : Le Pantographe est un endroit merveilleux, et le capitalisme ne doit pas l’écraser. De plus, la culture est importante, et peut-être encore plus lorsqu’elle est alternative. Ayant déjà perdu la Cave à Mines, les jeunes rebelles jurassiens veulent garder leur Panto!

Alexis Werlé , Tavannes : Le panto fais maintenant partis des meubles de moutier, l’enlever n’est plus possible… Déçu de ce que devient l’être humain, tous veulent de la solidarité, mais au final beaucoup ne bougent leurs fesses…La compréhension n’est pas nécessaire à la coopération. il n’y a pas assez d’endroit en sursis ces temps dans notre pays ? L’usine à Genève, le Frisson à Fribourg etc, etc… Tornos a construit un énorme bâtiment et n’y a pas pensé à y prévoir la dedans une cantine ?!?!?! Je ne pense pas qu’en but premier c’est la cantine.. c’est surtout l’envie de gicler ce lieu où il ce passe des choses très loin de leur compréhension… et de leurs intérêts. L’échange de culture est primordial. Tenez bon nous sommes de tout coeur avec vous le PANTO.

Morgane Voillat, La Chaux-de-Fonds : Parce qu’on doit défendre la culture face au capitalisme !

Quentin Caul-Futy , France : Des connaissances sont attachées à cet endroit. Chacune de mes visites y été enrichissante humainement. Pour que le culture alternative ne soit pas toujours obligée de sur-vivre mais puisse vivre tout simplement.

Yasmine Yerly , Bassecourt : Je signe car le pantographe en vaut 10’000 fois la peine ! C’est un endroit magnifique, avec des personnes magnifique, détruit tout ça serai une très grande erreur..

Benjamin Ravinet , Le Cerneux-Veusil : La pluralité des projets culturels est un des rares remparts contre les barbaries et un ciment social dont nous avons grand besoin par ces temps cyniques ou non contents de s’asphyxier nous ne nous apportons plus de considération humaine même pas un BONJOUR! BONSOIR .

Florence Vernier Lamai/koh samui, Thaïlande  : Je signe parce que la culture alternative est aussi nécessaire que l’officielle 

Maxime Ruede , Delémont : je signe car le pantographe est en quelque sorte incroyable et on ne peut le décrire. Il est tout, Il est rien..

Sophie Pasquet , Lausanne : Parce qu’on a plus que jamais besoin d’espace d’échange, de réflexion et de création comme le Pantographe. C’est d’autant plus important que ce lieu soit au centre de la vie de Moutier mélangé dans un espace économique et industriel.

Susanna, Hug Erlach : Ich unterschreibe, weil das Panthographe ein EINMALIGER Ort, der nicht wegsterben darf!!!

Nicolas von Muhlenen, Moutier-Fribourg : Parce que la culture est un moyen, sinon le moyen de lutter contre l’ignorance et le matérialisme déshumanisant.

John AMOS, Neuchâtel : Il n’y a pas plus heureux que cette aventure car cette expérience enrichissante pour la communauté prévôtoise, car elle nous rappelle une des origines des luttes de cette région qui dépasse très largement la cadre par trop étroit des singularités partisanes et locales. Le pantographe par son existence, son courage face aux politiques et aux décideurs financiers nous montre un chemin de vie possible et différent. Merci.

Michel Raingeard, Moutier :C’est un lieu magique de culture.

Olivier Guibert, Morges : Je trouve que le Pantographe à toute sa place dans le paysage culturel et artistique de notre pays. Je n’ai jamais vu pareil lieu aussi conviviale, ainsi que de réflexion, et je pourrai en dire bien encore. Que le Pantographe vive, et merci à toutes ces belles âmes de le faire vivre. Bises Amitiés.

Florence Balvay, Bern : Je signe parce que le Pantographe est une structure exemplaire de soutien à la culture pour tous les artistes !!!! Le Pantographe est aussi un coeur de partages humains qu’il faut protéger car ce coeur doit continuer à battre et lutter contre un mal naissant: l’obscurantisme et la barbarie !!!!

Karim Bortolussi , Moutier : Conservation d’un espace culturel de renommée et droit à vivre autrement, au- delà des codes conventionnels…

Jocelyne Rudasigwa, Vulliens : Je signe parce que le Pantographe est indispensable. Je ne connais aucune équivalence de lieu de création, d’échange et de rencontre. C’est un trésor. Quelle bêtise que de se priver d’une telle richesse!

Vous trouverez tous les autres commentaires ici

Comments are closed.