Tornos se recycle dans le marchandage de tapis

70’000.- sur les 228’204.- qui ont été investis dans la rénovation de l’aile nord… Voilà ce que la direction de Tornos propose.

Bruno Edelmann (photo) est venu nous annoncer la “bonne nouvelle” ce midi lors de notre journalière “minifestation” : Il s’est beaucoup investi pour trouver une solution et un arrangement a été trouvé avec la fondation, nous pouvons donc nous en aller sereinement… Nous avons voulu connaître le montant en question, mais B.E. a refusé de nous en informer, prétextant que cela ne nous concernait pas. Bon. Et d’ajouter que nous ferions mieux de bien réfléchir, car nous sommes jeunes et cette histoire pourrait porter préjudice à notre carrière si elle se terminait mal. On a essayé de lui expliquer que… sans succès.

Nous avons donc pris congé de ce charmant épouvantail et contacté le président du pays merveilleux pour savoir ce qu’il en était. Il avait effectivement été contacté par B.E. ce matin, mais n’avait pas encore répondu à la proposition de Tornos, et s’apprêtait à le faire par la négative, n’ayant pas le pouvoir de garantir une des conditions de l’accord  : que le Pantographe quitte l’usine Junker demain midi. Notre directeur financier nous affirme donc des choses absolument fausses.

La balle revient dans le camp de Tornos. Nous avons été clairs : nous n’accepterons pas que la fondation se fasse arnaquer de 158’204.-  par une bande de rigolos automatisés. On est (presque) désolé du terme, mais là, ça devient franchement ridicule.

Et nous, on s’en FUST, donc à demain, pour la suite de nos aventures, à 12h30 pour la “minifestation”‘, à 16h00 pour le concert de MXD ou à 19h00 pour le grand rassemblement.

Laisser un commentaire

*