Adieu Moutier, on t’aimait bien… (malgré tout)

Merci au fOrum culture pour sa prise de position visible sur la page d’accueil de son site .
La réponse du conseil municipal de Moutier (encore dirigé par M.Zuber pour quelque temps) est une fois de plus d’une langue de bois exemplaire : le collectif du Panto est impertinent de ne pas accepter un accord qui le condamnerait à la coincer alors qu’une fondation qui soutient la culture se fait arnaquer 150’000.- par une entreprise d’indignes faux-culs, dont l’actionnaire majoritaire (Fust ing.dipl.) est pété d’un pognon gagné sur le dos des petits magasins que ce dernier a fait crever depuis 40 ans (mais c’est une autre histoire).
Donc, merci M. le Maire, pour la totalité de votre engagement. Avec des amis comme vous, on a pas besoin d’ennemis.
 
Pour info, l’accord n’a pas eu lieu, la situation décrite ici n’a pas changé depuis notre expulsion il y a un mois, “car Bruno Edelmann était en vacances”.
 
Combien longtemps va t’on accepter que des politiques (censés défendre les intérêts des citoyens) ferment les yeux et lèchent le cul de financiers mégalos, devenant ainsi complice de l’éradication de multitudes de projets de société solidaires ?
Que peut-on faire pour que cela change ?
Si ce débat vous intéresse, RDV le 29 à l’ambassade du Panto, en présence du président de la fondation “Pays des merveilles” pour la 2ème rencontre du groupe du 29.

Laisser un commentaire