On a la boutique toujours ouverte…

…ou presque. Qu’est-ce qu’il est joli ce p’tit oiseau qui dépasse des Suites du Panto.

  • Ce n’est pas un lieu “public”, c’est beaucoup mieux : un lieu autogéré, ouvert aux personnes qui savent ce que ça veut dire ou qui souhaitent l’apprendre
  • On peut y passer tous les jours à toute heure décente
  • On y entre sans frapper personne et on s’y entasse pas trop
  • On s’y pose un moment pour respirer
  • On y fait du feu s’il fait froid
  • On peut s’y préparer un thé ou un “café autogéré” zapatiste Rebeldia
  • On peut s’y fournir en savons, biscuits, élixirs et autres merveilles de la pharmacie du Dindon
  • On y écoute Goldorak en Vinyle 45 tours
  • On y parle, écoute, lit des bouquins et des BDs
  • On y écrit, tricote, dessine, grave, répare et bricole
  • On y baille aux corneilles en contemplant la rivière juste dessous
  • On y façonne un imaginaire collectif
  • On peut se connecter à la 0G (câble RJ-45) pour y regarder la vie des autres (si vraiment on s’emmerde) ou même télé-travailler
  • On y fume plutôt le soir et pas si ça gène quelqu’unE
  • On y trouve souvent quelqu’unE en train de cumuler presque la totalité des actes ci-dessus.

Laisser un commentaire