Pour ROUVIKONAS, pour le vivant qui se défend

Partout les droits humains sont bafoués et l’ensemble du vivant est menacé par l’agonie des environnements nécessaires à sa survie. Les forces de l’ordre et la justice ne sont pas au service du bien commun, mais des plus grands criminels de ce monde. Mutilant, enfermant, manipulant, divisant ceulles qui tentent de faire vaciller leurs tours d’ivoire.

Illes veulent “couper des têtes”, faire des exemples : On ne s’oppose pas au capitalisme, on le serf ou on disparaît en silence ! Ce monstre a si peu de scrupules et d’opposantEs qu’il parvient même à construire les outils légaux pour abattre aux yeux de tous les personnes morales ou physiques qui sauvent des milliers de vies.

ROUVIKONAS n’est qu’une forme de lutte parmi tant d’autres, leurs méthodes ne sont peut-être pas les vôtres, mais cessons de nous diviser et gaspiller notre énergie dans des luttes intestines pour savoir quel combat prime ou quelle méthode d’action est la meilleure. Nos différences sont notre force. Agissons partout où l’on peut, partout où l’on est puissant, tant que les buts sont les mêmes : se battre contre l’uniformisation, contre l’injustice, sauver l’espèce humaine de son auto-éradication, défendre l’ensemble du vivant et le seul vaisseau qu’on lui connaisse : notre planète.

Tout est à faire.

Dans l’immédiat, on vous invite à aider Nikos et Giorgos, membres de Rouvikonas. Ils risquent 10 ans de taule inculpés d’avoir repeint le parlement à Athènes avec quelques bouteilles de peinture.

En participant à une recherche de fonds (toutes les infos se trouvent dans des articles en lien ci-dessous), en faisant des actions de soutien (on a quelques idées si vous voulez en discuter et peut-être vous joindre à nous), en écrivant des chansons, placardant des tracts etc…



Laisser un commentaire

*