AMI.E rejoindras-tu le réseau de “la Baz/ZàB” ?

“La Baz” (voir en images) est ouverte dès l’aurore pour le P’tit Déj’ jusqu’à une heure décente en soirée. bouffe-pop toutes les dates impaires à 18h00. Ça se passe à la Rue des Rasses 26b, dans la dépendance en contrebas de l’ancienne usine Reuge.

  • On a besoin: De vous et de vos bras, de temps, de bois de feu et de construction, de bougies, d’aliments cuisinables (de préférence non-issus de l’exploitation animale)… et de signatures. Niveau boissons on a du thé, du café et quelques mauvaises bières. Si vous en amenez d’autres, merci de reprendre le vide.

Pour prendre soin de ce lieu, on a besoin d’un réseau solidaire. Encore un purin de réseau ? Oui. mais local et autour du projet de revitalisation d’une friche industrielle à Sainte-croix, dont le bistro-concert-atelier “la Baz” est le point de départ. Il reste 6’000 m2 de locaux et autant de terrain à extraire de la perspective “raser – bétonner – revendre”.

Face à la spéculation, Il n’y a pas d’autre alternative à l’occupation pour l’empêcher de muter les Zones à Bâtir en Zones A Pognon : en tant que bâtisseureuses, on ne veux plus laisser les ZàB se faire ZAPper. On en dit plus ici sur ce que l’on défend.

L’idée consiste à créer une dynamique collective sur le terrain et une alternative à wathseusuck/amstramdrame/fakebook pour le virtuel : Un simple tchat et l’agenda des évènements. l’accès est restreint surtout par envie de proximité et de convivialité : les ava-tarés, les trolls et les algorithmes vicieux, ça va un moment. Cette interface virtuelle doit avant tout être un outil au service de la vraie vie, celle avec des lieux physiques libres et des gens solidaires dedans. C’est quand même là que ça se passe, non ?

La base, la baz, la ZàB est un de ces lieux : une Zone à Bâtir ensemble.

Deviens membre du réseau de la Baz. Ça t’engage à participer selon ton désir à ce projet collectif, autogéré et évolutif, que tu pourras évidemment quitter sans préavis. Pour ce faire, appelle la permanence et/ou passe directement à Ste-croix.

1 Comment

Add Yours →

Chers amis,
nous soutenons vos efforts les x-èmes depuis que nous vous connaissons. Vous êtes les jeunes et moins jeunes qui font que cela bouge encore, malgré que l’on veut plomber le monde afin qu’il ne réfléchisse plus, mais qu’il consomme. On vous aime et on vous encourage de tenir le coup.
Lucienne (82 ans) et Willy (76 ans)

Laisser un commentaire

*