On arrête tout, on réfléchit et c’est pas triste.

L’an 01, utopie publiée au début des année 70, se réaliserait 50 ans plus tard ? La différence est que dans la BD, le fait de tout arrêter est un choix populaire. On peut quand même en profiter pour réfléchir et en faire quelque chose.

Pour ce faire, La BAZ, maintient toutes ses activités, tout en se conformant aux directives qu’impose “l’état de nécessité”, c’est-à-dire maximum 10 personnes simultanément à l’intérieur et par groupes de 5 à l’extérieur. Nous encourageons également chaque personne à limiter la propagation…

… du virus, en appliquant toutes les précautions sanitaires conseillées par la communauté scientifique.

…. de la peur, en oubliant pas qu’on reste sacrément privilégié.e.s.

… de la connerie, en évitant de se passer les nerfs sur des gens qu’on ne connaît pas.

Mais revenons aux trucs pas tristes. On propose ci-dessous quelques planches de l’oeuvre en question ainsi qu’une sélection de dessins d’actualité. En attendant d’en faire nous-même les mardis après-midi à la BAZ.

Laisser un commentaire

*